STAGE : arrivée de Laetitia et de Rémy

Bonjour,

Je m’appelle Laetitia Philip, j’ai 22 ans, j’habite à Mende, après avoir réalisé un bac scientifique au lycée Technique de Mende, j’ai effectué deux ans de classe préparatoire intégré au sein du réseau Polytech à Clermont-Ferrand. Je suis maintenant en quatrième année à Polytech Montpellier afin d’obtenir un diplôme d’ingénieur en science et technologie de l’eau.

Dans le cadre du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) du Lot amont, il est prévu de réaliser une étude hydrogéologique sur le causse dit « de Mende » car celui-ci n’a pas fait encore l’objet d’études complètes. C’est pour cette prospection que j’effectue mon stage au sein du Syndicat mixte Lot Dourdou du 31 mai au 20 août.

Pour ma part, je recenserai dans un premier temps les sources et cavités de ce secteur par des recherches bibliographiques et grâce aux témoignages des personnes ressources (partenaires, collectivités, spéléologues…). Ensuite je complèterai ces informations par des prospections et des mesures sur le terrain afin de caractériser les sources telles que la température, le débit ou encore la conductivité.

Ces missions me semblent très intéressantes dans le cadre de mon cursus ainsi que dans la connaissance de mon territoire de vie. D’autant plus que le partage des activités entre le bureau et l’extérieur vont me permettre de développer mes compétences techniques.

Je vous remercie.

Laetitia PHILIP
_________________________________

Bonjour,

Je me présente Rémy TROCELLO, stagiaire au Syndicat mixte Lot Dourdou, je suis actuellement en première année de BTSA Gestion et Protection de la Nature au LEGTPA de Saint-Chély-d’Apcher.

Durant mes cinq semaines de stage au SMLD je vais effectuer un suivi scientifique après travaux sur le Lot et sur le Coulagnet, ce qui consistera entre autres à mettre en œuvre le protocole CARHYCE sur différents tronçons du cours d’eau. De plus, je serai amené à participer à diverses autres missions menées par le syndicat.

Ce stage va me permettre d’une part d’enrichir mes connaissances en matière de gestion des cours d’eau et aussi de découvrir le monde professionnel. Si j’ai choisi de faire mon stage au SMLD c’est parce qu’il est en accord avec mon projet professionnel, devenir technicien dans la gestion des cours d’eau.

Rémy TROCELLO

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *